Tout le monde est déjà passé par cette étape interminable qui est l’attente d’une réponse… En effet qu’elle soit post exam’ ou post entretien elle reste toujours aussi stressante. Mais attention tout n’est pas perdu !!!  Savez-vous qu’il existe plusieurs méthodes simples et efficaces afin de vous accompagner dans cette période ?

Step 1 : le débrief

Ça y est, c’est fait ! Vous avez passé votre entretien d’embauche. Une période d’attente plus ou moins longue se profile devant vous. Afin de tout remettre au clair dans votre esprit, débriefez le plus vite possible pour ne rien oublier !

Etiez-vous à l’aise ? Avez-vous bien répondu aux questions ? Avez-vous compris les attentes du recruteur ? Quels ont été vos ressentis ?
N’hésitez pas à tout noter sur support papier, cela peut aider croyez-moi !

Step 2 : les remerciements

Dans un entretien d’embauche le but est de se démarquer ! Si vous êtes au coude à coude avec un autre candidat, un rien peut faire la différence. Un simple mail de remerciement pour la personne qui a pris le temps de vous accueillir permet de montrer vos valeurs et c’est aussi une façon de montrer votre détermination pour ce poste !

Step 3 : la patience

Dans un processus d’embauche la chose la plus difficile est l’attente. A ce stade il est important de prendre son mal en patience et de laisser le recruteur faire son travail. Relancer trop tôt pourrait vous porter préjudice. Le fait de ne pas avoir de réponse rapidement n’est pas forcement mauvais signe. Une fois que vous avez estimé avoir assez attendu alors vous pouvez faire une relance téléphonique ou par mail, mais gare à ne pas harceler votre recruteur !

Step 4 : la persévérance

Afin de mettre le maximum de chances de votre côté et de faire passer plus vite le temps d’attente du processus d’embauche il est important de continuer à faire des recherches pour trouver le job de vos rêves ! Ne lâchez rien !

Step 5, : l’apprentissage

Nous y sommes ! Après des semaines d’attente c’est le Jour J, vous avez reçu une réponse de la part du recruteur. Quelle soit bonne ou mauvaise, gardez à l’esprit que vous avez donné le meilleur de vous-même, alors soyez fier ! Si la réponse est négative n’hésitez pas à demander au recruteur la raison de son refus cela vous permettra de d’apprendre vos « erreurs » (ou des points qui lui ont moins plu) et de progresser ! L’important est de rester motivé et de persévérer ! Alors maintenant à vous de jouer !