.

Le travail et la musique, concilier les deux c’est possible !

« Vous savez ce que l’on dit les goûts et les couleurs », ça ne se discute pas, et notamment en termes de musique. Là où certains préfèrent travailler en silence, d’autres préfèrent passer la journée avec le casque sur les oreilles ou l’enceinte Bluetooth allumée (clin d’œil à l’équipe mRHq). Et s’il n’y a pas de vérité absolue à ce sujet, une étude britannique à récemment mener une enquête sur les liens entre musique et productivité des travailleurs.

Branchez la guitare
Entonnez le tambour
Moi, j’accorde ma basse
Un, deux, trois, quatre!

Bonne nouvelle, la musique augmente la productivité !

Selon l’enquête MusicWorks, le message à retenir est que certains genres musicaux stimulent l’enthousiasme, la concentration et la rapidité des travailleurs. En effet, 88% des participants ont obtenu de meilleurs résultats aux tests de mathématiques, de saisie de données et de raisonnement abstraits, lorsqu’ils écoutaient de la musique.

Mais comment expliquer ce phénomène ?

Pour les chercheurs, la solution est simple : un morceau joyeux et entraînant stimule la dopamine, une molécule qui agit sur notre concentration et notre sensation de plaisir. Le résultat ? Ceux qui ont écouté de la musique en travaillant ont pu finir leur tâche plus vite et proposer de meilleures idées.

Privilégier la musique instrumentale

Il faut savoir, que tout type de musique n’est pas propice au travail. De manière générale, mieux vaut choisir une musique neutre, de préférence instrumentale. En effet, pour avoir véritablement une influence positive sur nos compétences, il faut privilégier les morceaux au rythme constant. Les chansons au rythme trop changeant, trop énergique sont à éviter, car cela peut à la longue fatiguer le cerveau et diminuer la concentration (le hard rock est donc à bannir du bureau).

Et sinon ?

Certains genres musicaux sont particulièrement recommandés selon les tâches que vous avez à exécuter :

– La musique classique ; si votre mission est en lien avec de l’orthographe ou des chiffres.
– l’électro : les participants à l’enquête ont montré qu’ils étaient plus performants et rapides.
– De la musique d’ambiance : si votre job demande le plus haut niveau de précision,  comme la résolution d’équations complexes.
– la pop : si vous devez effectuer de la saisie de données ou de la vérification orthographique (vive Katy Perry !)

Même si la musique peut évidemment représenter une gêne chez certaines personnes, elle peut néanmoins avoir du bon. L’essentiel est avant tout d’être en phase avec la musique choisie.